L’ANSM et le CPP délivrent l’autorisation pour l’étude PAGETEX, sur le traitement photodynamique de la maladie de Paget vulvaire

 Le 25 octobre 2018, le laboratoire OncoThAI a obtenu les autorisations auprès de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé et du Comité de Protection des Personnes pour le démarrage de l’étude PAGETEX®.

Cette étude vise à traiter les personnes atteintes de la maladie de Paget extra mammaire vulvaire par thérapie photodynamique. Un nouveau dispositif médical utilisant la technologie des textiles lumineux va être étudié au sein du département de dermatologie du CHU de Lille. Un maximum de 24 patientes sera recruté lors de cette étude de phase II qui vise à évaluer un taux de réponse au traitement (réponse totale et partielle) chez 30% des patientes incluses à 3 et 6 mois.

Cette étude clinique est portée par le projet iLatext, financé par le FEDER dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE. 

 Numéros d’identification de l’étude :

2017_71 ( Numéro d’étude)
2018-002604-13 ( Numéro EudraCT )

NCT03713203 ( Numéro ClinicialTrial )  https://www.clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03713203?term=PAGETEX&rank=1

Rate this item
(0 votes)